Le 21 septembre : tous ensemble à Nice pour un code du travail du XXIe siècle

La Ministre du travail déclare : « Le Code du travail ne fait qu’embêter 95% des entreprises » !
Nous lui répondons : «Le Code du travail protège 100% des salariés»

Ce que projette le gouvernement :
Généraliser l’inversion de la hiérarchie des normes avec pour but ultime : l’instauration d’un Code du Travail par entreprise.
Faciliter les licenciements et plafonner les indemnités.
Fusionner les instances de représentation des salariés (Délégués du Personnel, Comité d’Entreprise, CHSCT) et réduire ainsi le nombre de représentants du personnel avec pour conséquence, une défense des intérêts des travailleurs moins efficace et un risque accru que les conditions de travail se dégradent.
Mettre en place des CDI de projet : en clair, fin du CDI, et généralisation des CDD avec suppression de la prime de précarité.
Modifier les critères du compte pénibilité (le mot « pénibilité » disparait). Il faudra être sacrément mal en point pour pouvoir en bénéficier !
Les cotisations, actuellement payées par l’employeur, seront dorénavant à la charge de la sécurité sociale ! Les retraités ne sont pas épargnés !
L’augmentation de la CSG de 1,7% pour les pensions au-dessus de 1200 euros.
Dix millions de retraités subiront cette augmentation alors que les pensions et les retraites complémentaires sont gelées depuis 4 ans.
Depuis 2013, une nouvelle contribution de 0,3%, la CASA, est prélevée sur les retraites pour financer la perte d’autonomie et la dépendance

RASSEMBLEMENT le 21 Septembre à 14 h 30
place Garibaldi
PRISE DE PAROLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *