Kerry Grasse : la révolte du personnel trompé

A Grasse, lundi 4 juin, plus de 50 salariés de l’entreprise Kerry, Irlande, (anciennement Cargill, Usa) étaient en grève. La raison ? La promesse de la direction irlandaise de proposer aux salariés une participation intéressante, contre l’abandon des revendications de l’intersyndicale : CGT (Denis Hocquet), CFE-CGC (Eric Huteau), FO (Gilles Charpentier), CFDT (Didier Mattei), lors des négociations internes… sauf qu’après l’accord des syndicats la direction est revenue sur sa parole. Malgré les larges bénéfices dégagés par l’entreprise irlandaise. Une déloyauté complète, une perte de confiance, selon les syndicats unanimes.

Les syndicats et les salariés restent sur leurs gardes et démontrent aux dirigeants irlandais qu’ils comptent tirer eux aussi les profits de cinq ans de bénéfices.
Rien n’est fini, tout commence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *