GAZIERS CGT, LA LUTTE PAYANTE CONTINUE !

En ce 21 juin 2018, la CGT GDF, GRDF, ENEDIS et FO qui s’est joint à l’action, menait une action nationale pour répondre au mépris que leurs dirigeants oppose à leurs revendications légitimes qui visent à sauvegarder un service public dont les compatriotes ont besoin.
A Grasse, la convergence de cette action a débuté ce matin à 10 heures par la concentration des gaziers de Cannes, Antibes et Grasse sur le site de Grasse par la vision d’une vidéo montrant une assemblée où les représentants nationaux de la CGT démontaient, preuves à l’appui, toute la dangerosité de la politique de GRDF sur les salariés et les usagers. Et l’outrance des salaires des cadres dirigeants.
Les grévistes se sont ensuite déplacés sur le site de Saint-Cézaire où ils ont coupé le gaz de 11h45 à 15h15, dans la moitié des Alpes-Maritimes. Puis, sans que les gendarmes appelés sur place n’interviennent, les grévistes sont partis après avoir rétablit le gaz.

Une action payante puisque la négociation nationale a repris, sur les revendications de la CGT : emploi, salaire, 4 niveaux de revalorisation et activités sociales.
Cette action nationale a eu des répercussion particulières, puisque le palais de l’Elysée a été privé de gaz. Il n’était pas juste que si nos compatriotes étaient gênés par ces coupures de gaz, qu’ils soient les seuls à subir les coupures, même si en cette circonstance cette coupure soit symbolique.
Rien n’est fini, tout commence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *